Forum RPG Cyber Punk 18 ans et plus

Partagez | 
 

 Caleb Shana - Chef des Khthonik

[Maman]Chef des Khthonik
avatar
Caleb Shana
[Maman]
Chef des Khthonik
Messages : 283
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 29
Localisation : Qc

MessageSujet: Caleb Shana - Chef des Khthonik   Ven 27 Mar - 21:12

• Caleb Shana •









feat. Alex Mercer, Prototype

• Identité ::
Caleb Christopher Shana
• Surnom(s) ::
N/A
• Âge ::
31 ans
• Anniversaire ::
18 janvier
• Nationnalité ::
Américain/Bethanien
• Groupe ::
Khthonik
• Métier/Fonction ::
Chef des Khthonik
• Langue(s) ::
Anglais
• Taille ::
195 cm
• Poids ::
88 kg


.Autres Informations.


Caleb Shana est ;

- Un grand gourmand, un carnivore avoué
- Un imbécile, il ne craint pas le ridicule
- Un goujat, à ses heures, car il aime bien les blagues... salaces
- Un grand frère, le genre qui aime vous torturer (sans vous faire trop mal)
- Un solitaire, il adore aller marcher seul, souvent à la surface du Secteur 3
- Un parasite, quand vous lui plaisez bien, il est parfois un peu collant
- Un romantique, mais pas le genre des poèmes et des fleurs, hiens
- Un vrai homme, pervers à ses heures, parce que pour lui c'est normal
- Un antihéros, car il préfère faire la sieste au lieu de faire des discours
- Un silencieux, car souvent il est déjà là avant de faire valoir sa présence
- Un être simple, il ne s'encombre pas, ça lui suffit
- Un chef de qualité merdique, de ses propres dires, car il ne se trouve pas particulièrement spécial
- Un ami, car il vous aime bien, que vous le détestez ou pas, même si vous ne le connaissez pas



.Pouvoirs et contrecoups.

Le pouvoir de Caleb est simple et il peut se montrer parfois dévastateur, autant pour lui que pour ces cibles. Il arrive a concentré vers la paume de ses mains une partie de l'électricité générée par son corps, à l'amplifier, la projeter ou la transmettre à un objet par contact direct. Avec son arme de prédilection, l'arc, il arrive à envoyer des charges assez fortes pour faire sauté des appareils de petite à moyenne taille, ou des plus grands, comme des voitures, s'il vise le bon endroit. Son mode de combat est donc indirect et à distance. Il aime particulièrement se camoufler en silence, se percher en hauteur et tirer, profitant de l'effet de surprise.

Le contrecoup lui coûte cher par contre. Tous les nerfs de son corps sont généralement à vif quand il appelle son pouvoir, et en abuser ne serais-ce qu'un peu pourrait atteindre le coeur, les poumons, le cerveau, etc. Il s'électrocute souvent, pas toujours fortement, mais assez pour perdre connaissance ou bien se sonner à l'occasion. Aussi, l'énergie dans ses mains lui fait physiquement mal, ce qui l'a laissé avec les mains abîmées. La peau a souvent été scarrée et brûlée. Des gants isolants l'aident, mais ce n'est qu'en surface. Il est plus que possible qu'il finisse un jour par causer des dommages irréversibles à ses nerfs ou à se paralyser. Il fait un peu attention... pas trop le choix.



.Description Physique.

Caleb n'est pas un titan, mais il impose. Il est d'emblée plus grand que la moyenne avec ses 195 cm et plus lourd, avec ses 88 kg. Il est assez musclé, sans trop, aussi, avec de belles jambes, de beaux bras, de larges épaules, un vaste torse... il a même des abdos de rêve, oui, la fameuse tablette de chocolat, il a ça. C'est depuis qu'il est avec la meute : il est très physiquement actif, il s'est entraîné avec acharnement longtemps (et il le fait toujours) et il a une bonne routine de vie. Il est lourd, pas mal fort sans trop, endurant et surprenamant souple et précis. Il arrive à se soulever sans peine avec les bras, à se glisser entre les conduits du Secteur 3 et à se déplacer rapidement et en silence.

Il a un ovale, un peu allonger, une mâchoire masculine et des joues bien définies. Ses lèvres sont pleines et sa bouche expressive. Ses yeux, de taille moyenne, sont bleu électrique, une couleur qui illumine son visage. Son teint est moyen, beige, typiquement caucasien. Sa chevelure est coupée assez courte, indisciplinée, d'une belle teinte de châtain, presque chocolat au lait, avec de profonds reflets chauds.

Sinon, il a aussi de grands pieds et de grandes mains. Ces dernières sont munies de longs doigts agiles. Les paumes sont rugueuses, résultat des brûlures qu'il s'inflige parfois en appelant son « pouvoir ». Elles ne sont pas par contre trop abîmées, du moins pas encore.

Il n'a pas de style vestimentaire propre, si ce n'est « rat d'égout ». On le voit souvent avec un pantalon large et confortable, des cargos ou des camos, un top simple, parfois avec un sweater, jamais rien de serré ou de trop chaud. Il se fiche si ses vêtements sont un peu abîmés, froissés ou défraîchis aussi, tant que ça tienne le coup et que ce n'est pas vraiment sale. Il aime aussi porté des hoodies, le capuchon sur sa tête, et lors de mission, il met souvent un foulard devant son visage, cachant tout sauf ses yeux.

Caleb n'a pas beaucoup de modifications corporelles. Il ne porte aucun piercing (ou rarement de bijoux). Cependant, dans son dos, il a une pièce assez importante (large d'une épaule à l'autre, haut de ses omoplates jusqu'au bas de son dos) ; un tatouage en noir, un tribal, une stylisation d'un aigle. Au centre de la pièce, il a une partie faite au scalpel (ce qu'on appelle une scarification, des cicatrices) qui représente une tête de mort au dessus du symbole infini « ∞ »

Évidemment, il a aussi le tatouage des potentiels à l'intérieur de son poignet gauche.



.Description Psychologique.

Ce qui risque de vous frapper le plus chez Caleb si vous le rencontrez pour la première fois... c'est de constater que l'homme est plutôt calme et silencieux pour un violent chef de gang. Il est un introverti, donc un être réservé, même s'il ne connaît pas la gêne. Il n'a pas non plus la langue dans sa poche quand il se lance en conversation, mais généralement il ne parle pas pour rien et ses mots reflètent vraiment sa pensée. Il est simple, sans artifices.

Caleb est aussi un de ces mecs qui à un humour... douteux. Il est généralement ouvert et gentil, mais il aimera bien lancer quelques blagues salaces ou a piqué (sans méchanceté!) son entourage. Il aime bien « torturer » les nouveaux membres de la meute ou traité Nathaniel (Aranai) de femme (ou directement lui lancé un commentaire sexiste), mais c'est à prendre avec un grain de sel. En tant que chef, et un des plus vieux encores actifs dans la meute, il se sent responsable de son entourage et il connaît que trop bien ce que c'est de perdre un être cher... Son comportement peut donc être vu comme sa façon à lui d'être le « grand frère » de tout le monde, même s'il sait que certains le détestent (et il ne cherchera pas à changer leur vision, il l'accepte et il respecte.)

En fait, Caleb a appris à s'ouvrir quand il est devenu Khthonik. C'est aussi le groupe qui lui a appris le sens de la vraie camaraderie et de l'entraide. Avant, il avait ses quelques potes, était sympa avec les autres et c'était tout. Maintenant, pour lui, chaque personne a de la valeur, même ses ennemis. Il se sent aussi un peu responsable des SpeC, même s'il ne cherchera pas à fraterniser, et il croit fermement que son acharnement sera bénéfique aux prochaines générations de potentiels.

Par contre, Caleb n'est absolument pas un héros et la gloire ne l'intéresse pas. Il ne voulait pas être chef, c'est la meute qui a choisi pour lui. Après la mort de Jennifer et l'accident de Hawkeye (celui qui lui a coûté sa jambe) c'est l'ancien chef qu'il l'a convaincu que ce serait bon pour lui d'accepter le rôle. Il a fini par le faire un peu pour faire plaisir (ou taire) certaines personnes autour de lui.

Bien qu'il soit nonchalant et parfois désintéressé, sur le champ de bataille, il se montre particulièrement violent, usant de ses regrets, sa haine et sa rage contre ce qui se trouvera devant lui. Il ne cherchera jamais à tuer, un acte qu'il considère un peu trop radical en temps normal, mais il est sans merci, débrouillard et vif. Il n'enverra jamais la meute au combat, il va le mené lui même, c'est un peu ça qui fait de lui un bon leader.

Par contre, oui, il est parfois motivé par de sombres pensées. Il regrette d'avoir agi comme il l'a fait quand il était adolescent, il regrette Jennifer et aussi Annabelle, les deux seules femmes qu'il a aimées de toute son âme, et il se trouve stupide d'avoir agi comme il l'a fait. Il regrette aussi la carrière qu'il a lâchement oublié le jour où il a été marqué et ses parents qu'il aimerait revoir. Il anticipe aussi le jour ou il croisera Damon, un de ces anciens potes, qui est maintenant un Special Children accompli.... il ne sait pas s'il aura plus envie de le frappé ou de le serré dans ses bras.

Sinon émotionnellement il est très sensible, mais il le cache bien. Il n'aime pas inquiéter les gens ou le laisser transparaître. Il se confiera, mais à de rares personnes. En amour, il est plus que passionné et fidèle. Il aime bien jouer pour jouer, sans attaches, si un respect de base est établis, mais s'il tombe amoureux (ce qu'il ne croit plus possible) c'est pour être sérieux. Il est aussi on ne peu plus hétérosexuel, comme tout mec un peu macho. Il aime les seins, les fesses, les longs cheveux quoi! Son attirance envers Nathaniel le perturbe. Il ne se sentira pas pour autant bisexuel par contre, plus comme étant... hétéro flexible. Et si c'est étrange pour les autres, ce l'est encore plus pour lui. Même si de jolies filles passent dans sa vie et parfois dans son lit, il finit toujours par revenir vers le chef du Soteira sans trop comprendre ce qui le pousse.



.Biographie.


Caleb est né et a grandi dans un beau quartier du Secteur 6. Il vient d'une famille moyenne et honnête et de parents pas particulièrement spéciaux qui eux n'avaient pas vraiment de pouvoirs. Il est enfant unique, mais il a beaucoup de cousins et cousines qui sont tous aussi de Bethania. Ils étaient souvent ensemble. Une famille très proche de ses membres.

Lorsqu'il atteint l'adolescence, il se découvrit, comme beaucoup d'adolescents, une personnalité un peu plus prononcée. Pas particulièrement populaire, mais pas ostracisé non plus, il était bien à l'école, entourée de quelques amis proches ; David, un de ses cousins, Devon, un ami depuis le jardin d'enfants, Matthew et Patrick, deux autres mecs, bien sympa avec qui il s'était rapidement lié. Ils n'étaient dans aucun club et pourtant la petite clique était connue et respectée dans l'école. Ils n'étaient pas particulièrement sages non plus, quoi que pas si rebelles : il leur arriva de séché quelques cours, ils ont eu quelques épisodes de retenus, ils ont testé la cigarette, la bière et quelques autres « trucs » moins légaux... comme tout le monde quoi. La vie pas trop trépignante d'un adolescent américain, pas de quoi en faire un soap!

Cependant, un automne, alors que Caleb avait 16 ans, un événement pourtant banal arriva, changeant sa vie et celle de son pote Devon, pour le meilleur ou pour le pire...

L'été juste avant avait été... sensas quoi! Les mecs avaient passé beaucoup de temps à traîner ensemble dans les rues, ils avaient été à la plage au sud de la ville, explorée des zones moins... fréquentables... Ils avaient aussi fait des découvertes assez troublantes, le genre qu'on ne s'attend pas à avoir à la puberté : deux d'entre eux avaient de ces pouvoirs dont les médias raffolaient... quelque chose qui n'avait pas été prévu au menu. Bon, tout de même, Devon... ce n'était pas SI surprenant : deux de ses cousins et une de ses cousines avaient été marqués, et certains autres de sa famille avaient été enrôlés avant lui. Caleb par contre, qui n'avait jamais rien vu de tel dans sa famille, était un peu choqué...

Un après-midi, alors qu'il zappait sur la télé dans le salon familial, il avait créé des étincelles sur la télécommande et elle avait cessé de fonctionner. Pris de cours, il avait fini par se lever pour changer les chaînes manuellement, mais lorsqu'il toucha l'appareil, un violent court circuit l'avait secoué et il était tombé par terre, laissant la télé inutilisable et sa main... carbonisée. Sa mère avait dû l'amené à l'urgence... ce qui ne lui avait pas tellement plu. Cela l'avait rendue anxieuse aussi, envers son fils et la possibilité qu'il soit marqué... mais sur le coup, le jeune homme avait haussé les épaules. Ça n'arrivait qu'aux autres, hiens? Il n’était pas assez intéressant, de toute façon. Il n'excellait pas encore dans rien non plus. Il pensait à peine à ses futurs choix de carrière...

Pendant le reste de l'été, il avait tenté de pratiquer son pouvoir avec ses potes. Le fait que Devon aussi avait des aptitudes le rassurait et reste du groupe le prenais bien. Ils se réunissaient souvent dans un champ du Secteur 5 pour en parler librement. C'est aussi comme ça que Caleb compris qu'il pouvait projeter de l'électricité. C'était simplement dément! Il s'imaginait bien tout ce qu'il pourrait faire de ce talent! Il se voyait même jouer de sales coups à certains profs de l'école...

Et puis il y avait Annabelle...

Anna était une des filles sages de l'école, le genre rangé, ponctuel, intello... mais divinement mignonne et terriblement ouverte. Caleb et ses potes n'étaient pas vraiment des délinquants, juste des imbéciles en train de découvrir la vie. Cette façon de voir les choses l'avait séduite et peu de temps après, Caleb tomba follement amoureux d'elle et vice versa. Son premier grand amour, la première fille avec qui il eut contact : son premier baiser, ses premiers je t'aime, ses premières caresses intimes, ses premières promesses... Il se voyait déjà partir avec son diplôme en poche, se trouver un boulot dans l'électronique, un des meilleurs marchés de la ville, lui acheter une bague avec un énorme diamant... Elle était tout pour lui.

Par contre l'automne suivant....

C'était quelque temps après la rentrée. Comme chaque année, un lundi matin, on suspendit les cours et le gymnase fut envahi d'hommes et de femmes en uniforme... des Special Children. On fit des rangs de chaque niveau, puis, de chaque classe, et un par un, les étudiants durent se présenter devant des machines qui avaient pour bu de « scanné » leurs « potentiels » innés. Caleb n'était pas nerveux. Il subissait l'épreuve chaque an depuis gamin. En quoi est-ce que ce devrait être alarmant? Oui, il avait une sorte de don... mais ils l'auraient su bien avant si c'était intéressant, non?

Eh bien non. Cette fois, le résultat ne fut pas le même. Et Caleb, surpris, désorienté, fut conduit avec quelques poignées d'étudiants, dont son pote Devon, vers une autre station ou on le marqua douloureusement... un tatouage permanent, une puce sous la peau. Puis... on le félicita pour le bel avenir devant lui, on lui remit quelques brochures et on le libéra.

Cet après-midi-là, il traîna un peu des pieds, pas trop certain de comment il allait devoir prendre la nouvelle. Annabelle tentait de le faire rire malgré tout, et il se sentit mal de ne pas être capable de la rassurée. Il était encore figé à l'intérieur...

Devon lui, par contre, était révolté. Il jeta les brochures aussitôt sur le sol, les piétinant rageusement, pestant contre son avenir maintenant dérobé, contre le gouvernement de merde. Il évoqua la possibilité de se couper la main, de s'enfuir, de rejoindre même de ces rebelles qui vivrait caché quelque part. Mat et Pat ne savaient plus quoi dire, Anna, elle, n'osait plus. Caleb, lui, était perdu en lui, n'écoutant plus vraiment les mots de son ami. Il voulait le croire, mais... il n'arrivait pas à saisir la gravité de la situation.

L'année scolaire se poursuivit et Caleb devint de plus en plus... distant. Ses parents avaient réagi comme Devon en voyant sa marque, sa mère en avait même pleuré. Lui, par contre, ne savait pas trop que faire, que dire. Il avait fini par lire les brochures... et sincèrement, la vie de SpeC ne lui apparaissait pas trop mal. Il y avait beaucoup d'avantages sociaux une fois les trois premières années écoulées, beaucoup de carrières possibles.... il avait la possibilité de vivre aisé, d'offrir bien des choses à ses proches aussi... une fois bien installé, cela dit. Et puis bon, c'était un peu obligatoire, non? Le choix n'avait-il pas déjà été fait pour lui?

La colère grandissante de Devon eut cependant raison de leur groupe, et arrivée à l'hiver, Mat et Pat ne se tenaient plus avec eux. Anna évitait de venir voir Caleb lorsqu'il n'était pas seul non plus, ce qui jeta un froid sur leur couple. Un climat noir s'installa alors... et ne se dissipa pas.

Au printemps, un peu avant qu'ils graduent, Caleb finit par rompre avec Annabelle. Elle était toujours son univers, et elle l'aimait aussi, mais il ne voulait pas qu'elle vive ce qui l'attendait lui. Il ne voulait pas non plus qu'elle l'attende toutes ces années... alors il lui redonna ses ailes, et lui brisa le coeur. Un geste qui le hantera toute sa vie...

Arrivé à l'automne, il reçut les instructions pour se rendre au Secteur 10. Une cérémonie d'ouverture allait accueillir la nouvelle génération de potentiels. Il rejoint Devon, pour ne pas se sentir trop seul, et ils prirent un bus spécial pour se rendre au but. Une fois sur place, il se retrouva plongé au centre d'une foule anxieuse, et alors, pour la première fois de sa vie, la peur le prit au ventre. Il avait la nausée. Tout son être avait envie de partir, de s'enfuir. Sur la place publique du centre-ville, sous le soleil d'un après-midi brûlant, il attendait patiemment la fin du discours d'un maire Lowe avant d'être conduit sous terre pour le restant de ses jours...

C'est alors qu'il entendit le premier boum. Quelques instants plus tard, le chaos avait envahi la place. Il ne comprit pas ce qui se passait, mais la panique s'était rependue et les SpeC autour de lui s'étaient mis en position de combat. Confus, il fut pris d'une soudaine poussée d'adrénaline et il s'élança au pas de course dans une direction sans trop regarder. En cours de route, il tomba sur une potentielle, une fille aux cheveux sombre, en larmes. Sans crier gare, elle lui saisit la main et ils s'enfuirent de plus belle vers une bouche d'égout, ouverte béante en pleine rue.

Il ne se souvint plus trop de ce qui suivit. La fille qui le tenait finit par aller dans une autre direction et lui, étourdi, sous le choc, continua sa course avant de s'arrêter, un moment, épuisé, désorienté. Il se laissa alors tomber dans l'eau et ferma les yeux, tentant de calmer les battements de son coeur, sa crise de panique... et il s'endormit.

Lorsqu'il se réveilla, il était étendu sur le sol, couvert de déchets. Sentant une présence humaine, il leva les yeux vers trois hommes qui, devant lui, l'observaient, murmurant entre eux. Ils n'étaient pas en uniforme.... cela le rassura étrangement.

L'un d'eux s'adressa a lui, lui demandant s'il était « un des jeunes qui avait profité de la bagarre pour se sauver ». Caleb analysa alors les faits dans sa tête... pas trop certain de tout saisir, mais il finit par acquiescer. L'homme sourit alors à pleines dents. Il lui demanda alors s'il était intéressé à joindre un groupe... différent. N'ayant rien à perdre, et craignant les conséquences allouées aux déserteurs, il accepta, n'ayant rien à perdre.

Il fut alors amené, les yeux bandés, dans une sorte de bunker souterrain. On lui donna des vêtements moins sales et de quoi manger, puis on lui expliqua qu'il était là pour prouvé qu'il n'était pas un chien du Serpentaire. Il y resta plusieurs jours, il ne sut jamais vraiment combien de temps. Il n'était pas seul non plus, ils étaient six, la plus part clamant de s'être sauvé en même temps que lui. On lui apprit que la cérémonie avait été perturbée par les fameux Khthonik...

Le groupe avait parfois des visites, mais peu de sorties. La pièce était surveillée par caméra cependant. Il ne se passait pas grand-chose, si ce n'était qu'une des filles présentes, une brunette assez énergique, aimait bien lancer des sujets de conversation qui dégénéraient... parfois jusqu'aux poings. Caleb ne s'en mêlait pas trop. Il digérait encore les récents événements....

La fille finit par se rapprocher de lui et elle le poussa à parler. Il lui résista un moment avec une patience d'ange, mais un soir, elle vint se coller contre lui et... il finit par parler. Il lui raconta tout... la découverte de ses pouvoirs, Annabelle, Devon, ses regrets... puis sa peur... sa peur de l'inconnu, devant les SpeC, devant le Serpentaire, comme quoi ce n'était pas juste. Il lui raconta combien il aurait été prêt à défigurer le maire Lowe.... pour avoir une chance de revenir en arrière, ne pas découvrir ses pouvoirs, ne pas perdre son avenir...

Elle l'écouta, le regardant dans les yeux, un sourire malicieux aux lèvres. Jennifer, qu'elle s'appelait... et il lui plaisait, avec ses grands yeux bleus. Il se surprit à lui rendre la pareille, innocemment.

Pas trop longtemps plus tard (quelques jours?) on vint le chercher, lui, et lui seul, pour le ramener dans une pièce adjacente à celle où il vivait. À l'intérieur il y avait un homme d'âge mûr et nul autre que Jennifer. L'homme le malmena un peu verbalement, puis, le sourire aux lèvres, lui annonça qu'il était accepté parmi les Khthonik... Jennifer avait été envoyée pour les tester dans le bunker, et elle avait jugé Caleb digne de la meute.

À cet instant, sa vie changea complètement. Il fut alors accueilli dans une nouvelle famille, une famille de fugitifs qui avaient échangé leur citoyenneté contre la force brute qui pourrait peut-être changer le monde. Il s'installa ensuite une petite cabane, pas trop grande et confortable, et surtout, il se rapprocha de Jenniffer. Elle lui apprit tout ce qu'il y avait à savoir sur la meute et lui fit oublier bien des tourments. Ils entreprirent alors une liaison puissante, passionnelle, une du genre qu'il n'avait jamais osé espérer vivre.

Les années passèrent et Caleb apprit à vivre en Khthonik. Il apprit aussi à jouir de son pouvoir et à tirer à l'arc, un talent que lui enseigna Dawes, un des vétérans du groupe, avec qui il se lia rapidement. Il rencontra aussi plus formellement Hawkeye, le chef, celui qui l'avait promu membre, et quelques autres de son âge, dont Kris Marius et Skyler Pryce.

Sa vie prit une autre tournure plus dramatique quelques années plus tard. Caleb avait 27 ans, il était plus habile, et participait aux assauts de la bande depuis un moment. Sa relation de couple avec Jennifer était solide et admirée, et il était respecté pour sa ténacité et son sang froid. Cependant, ce jour-là, les choses tournèrent mal, très mal, plus que d'habitude. Alors qu'ils se croyaient bien camouflés, ils tombèrent sur une embuscade dans un quartier désert du Secteur 5... et pas des maraudeurs cette fois, non, des miliciens... des unités capables de tuer de sang-froid. Le nombre de blessés fut catastrophiquement élevé dans l'émeute qui suivit. Khthoniks, civils, SpeCs... le bilan était lourd et rouge sang. Hawkeye lui-même reçut une balle particulièrement maligne dans la jambe, ce qui conduit unanimement à son amputation. Lorsqu'il tomba sur l'asphalte noire, Caleb et quelques autres gars le prirent dans leurs bras pour le traîner en lieu sur. Ils se précipitèrent dans les conduits et finirent par semer les ennemis avant de rentrer au bercail.

Ce soir-là, beaucoup de frères et soeurs du clan manquèrent à l'appel... dont Jennifer. C'est aux nouvelles du lendemain qu'ils virent, sur une télé piratée, le nom des morts identifiés par les forces de l'ordre.

Caleb fut effondré et il s'isola plusieurs jours. C'est Hawkeye qui vint le tirer de sa torpeur, l'envoyant chercher dans sa cabane. Le chef avait fait venir une poignée de personnes à son chevet pendant qu'il récupérait, expliquant en long et en large qu'il était vieux et décrépit et surtout, inapte à mené les troupes au combat. Il nomma alors quelques « candidats » à lui succéder, dont Skyler Pryce, sa pupille, et demanda à son second de l'époque, Dawes, de soumettre le vote final à la meute. Étrangement, ils élirent Caleb....

Oh, il ne l'accepta pas tout de suite, prêt à tout délégué à Skyler. Mais il finit par s'y faire après un moment, motivé par d'autres. Ses nouvelles responsabilités lui permirent de s'accrocher et de faire son deuil, même s'il ne l'oublia pas, et il changea, il s'ouvrit plus, il apprit à parler aux autres... et à se sentir chez lui.

Caleb, maintenant au début de sa trentaine, est membre des Khthonik depuis près de 14 ans. Il est prudent, méticuleux, responsable et aussi agressif. Il ne se croit toujours pas comme étant un bon chef, mais il fait toujours bonne figure devant les yeux attentifs de Hawkeye  et des autres vétérans. Un nouveau futur est devant lui et il compte bien y mordre à pleine dent pour une fois. Il sait que beaucoup ont eu un passé plus rude que le sien... et sait aussi que ses propres expériences l'ont forgé lui. Du coup, il cesse de regarder en arrière et porte son regard vers l'avant.



.Hors-Jeu.

• Pseudo ::
Rozali, Maman
• Comment avez-vous découvert Bethania? ::
D:
• Âge réel ::
26 au moment de posté cette fiche
• Localisation ::
Oui, on aime le sirop d'érable, oui, on se les gèlent et hivers mais non, on ne vie pas dans des igloo et personne ne dit caribou!
• Fréquence d'activité ::
Normalement je suis la presque tout les jours... mais j'ai une santé fragile alors, bon, je fais comme je peux.
• Code de la charte ::
Validé par Votre Déesse.
• Mais encore? ::
Un jour, mes moutons arc-en-ciel domineront le monde!

_________________

Today ||| Destroy ||| Terre Humaine


Ma Playlist Bethania Perso ; ici.
(Un jour, mes moutons multicolors domineront le monde!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Caleb Shana - Chef des Khthonik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pierre Boulez Chef d'Orchestre
» Ricardo Muti, chef d'orchestre
» La batterie-fanfare d'Urt est à la recherche d'un chef
» Le chef d'orchestre est il indispensable?
» petite bf cherche chef de musique..............

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bethania :: Fiches validées :: Khthonik-