Forum RPG Cyber Punk 18 ans et plus

Partagez | 
 

 Foresight Zeynel Ashlock - Lieutenant Milice Bêta

Black Vulture  Lieutenant Milice βMilice β
avatar
Foresight Z. Ashlock
Black Vulture
Lieutenant Milice β
Milice β
Messages : 10
Date d'inscription : 23/03/2015

MessageSujet: Foresight Zeynel Ashlock - Lieutenant Milice Bêta   Mar 24 Mar - 8:15

• Foresight Zeynel Ashlock •









feat. Noiz (DMMd)

• Identité ::
Foresight Zeynel Ashlock
• Surnom(s) ::
Lori, Forsy
• Âge ::
24 ans
• Anniversaire ::
25 Janvier
• Nationnalité ::
Turc / Américaine
• Groupe ::
SpeC
• Métier/Fonction ::
Lieutenant Milice Bêta
• Langue(s) ::
Turc, Anglais.
• Taille ::
1 m 76
• Poids ::
150 lbs



.Autres Informations.

Toi qui es bon en magouille, en négociation, en espionnage. en fraude...tu n'es pas n'importe qui. Ton entraînement d'usurier et de tueur à gages par ta famille t'a bien préparé avant que tu aille dans les SpeC pour te peaufiner. Ton père, maladif sur la perfection, il voulait que toi, le seul fils qui a un pouvoir, monte les rangs. Quand tu as été marqué à tes 8 ans, ta vie était finie. Ton père ne t'a plus lâché par la suite. Il a pris soin que tu étudies dans les écoles les plus réputées et qu'à la maison, tu reçois sa propre éducation. Tu n'as pas vraiment eu d'enfance si on regarde d'un œil reculé. Tu sais manier même les armes à feu comme un pro. Ils n'ont plus de secrets pour toi.

Au poker, tu es un roi. À des jeux de gages, tu es un terrible adversaire. Tu sais tricher, tu sais très bien mentir. Ça, c'est grâce à tes talents d'escrocs qu'un de tes oncles ta si bien appris.

Tu es un homme capable de bien des choses. Tu gardes énormément de surprise. Tu es débrouillard et tu es capable de te sortir de bien des situations. Tu es un très bon soldat, tu as toujours essayé de ton mieux...tu es réputé pour ton savoir-faire et tes talents.



.Pouvoirs et contrecoups.


Ton arme favorite est des sortes d'aiguilles ou des scalpel en métal qu'on peut facilement manier. Tu en a de différentes sortes qu laissent une plus grande marge d'attaque. Tu aimes mieux te combattre de loin, mais de proche tu es tout aussi redoutable. Sur tes mains, tu portes des gants ornés de plaques de métal sur les jointures à la style poing américain. Ce sont des gants de combat en cas d'urgence.

Ton pouvoir est relié au champ magnétique et électromagnétique. Ton pouvoir est vaste, certes, mais tu ne l'utilises pas toujours. En combat, c'est une tout autre chose. Ici, on va sité quelques utilités.

Une de tes capacités intéressantes est de commander au métal ou matériaux qui ont un champ électrique ou magnétique.

Tu es capable de générer une sorte de champ de force personnel autour de toi, te protégeant de la majorité des attaques. Tant que ton champ de force est actif, tu es protégé contre la plupart des coups. Mais, bien sûr, ça te demande beaucoup d'énergie quand tu utilises sur toi-même. C'est pour cela que tu le fais en cas d'urgence.

Tu peux détecter les champs magnétiques autour de toi ou bien sentir les champs électromagnétiques qui circulent.

Tu peux aussi bloquer quelques ondes télépathiques. Pas toutes.

Tu peux affecter sur les corps humains en leur créant beaucoup de symptômes physique comme des troubles visuels, des hyperthermies, des asthénies physiques ou musculaires, des troubles auditifs (à cause des hautes fréquences), des nausées, des maux de tête, etc....

Ton contre-coup, bien sûr, est particulier. Tu fais de l'eczéma, du psoriasis et tu as une peau très sensible en permanence. Quand tu utilises ton pouvoir, tu es sujet à avoir ses contre-coups à chaque fois. Tout dépendant tu degré d'utilisation, tes plaques varierons.



.Description Physique.

Toi qui n'as que 24 ans, tu n'as pas le corps d'un gorille. Tu es grand, certes, mais fait de façon élancé, athlétique, avec des muscles bien entretenue. Tes années d'entraînement militaire ont porté fruit. Tu n'as pas la robustesse d'un gros mâle, mais tu es quand même endurant et tu sais en prendre. Par contre, tu es plus habile et plus rapide dans tes mouvements qu'utiliser ta force brute. Tu sais te battre au corps-à-corps, bien sûr, et utilisé plusieurs façons d'autodéfense pour te défendre, mais tu préfères rester le plus éloigné possible de tes proies. Habile et souple, tu sais très bien bouger rapidement pour manœuvrer tes armes.

Tes épaules sont légèrement plus larges et tombantes. Tu tiens toujours ton dos très droit grâce aux années d'étiquette que ton père a dû te forcer à pratiquer. Tu as une grâce et une précision très ''perfectionniste'' dans tes mouvements. Jamais tu ne te comporteras en ingrats. On voit dans ta démarche, dans ta façon de parler, que tu es né d'une famille de haute classe.

Tu as un joli visage. Tu sais que tu es très jolie garçon avec tes yeux si bleus... brillant comme le ciel, ton teint de porcelaine et ta chevelure d'ébène. Par contre, tu as quelques piercings qui ornent ton corps que tu aimes avec fierté. Le matériel des bijoux n'est pas fait en un quelconque métal, mais plutôt en silicone mélanger avec d'autres ingrédients. Tu ne peux porter du métal à cause de ton pouvoir. Même le piercing dans la bouche. Quels sont les emplacements de tes ornements ? Sourcils (des piques), haut du nez (des piques), la langue(des billes), sous la lèvre inférieure( snake bite), le nombril ( des piques), les mamelons ( des toiles d'araignées) et les oreilles ( petites anneaux ainsi que des petits ornements en forme se serpents).

Tu portes toujours de belles choses et tu sens toujours bon. Tu prends soin de ton corps comme si c'était une seconde nature. Ce n'est pas maladif, mais c'est quelque chose que tu prends à coeur. Pourquoi ? Il y a quelque chose qui te tracasse. À cause de ton contre-coup, tu ne veux pas que les gens voient ça comme une chose laide et horrible. Souvent, tu portes des vêtements qui cachent la majorité de ton corps, laissant ton cou et son visage de découvert. Tu portes toujours des gants, quel que soit l'évènement.

Quelques particularités ? Sur le flanc gauche, tu as une vile marque de brûlure cicatrisée. Tu ronges souvent tes pouces quand tu es nerveux ou bien tu branles de la jambe. Ta peau est extrêmement sensible et elle marque à rien. Entre tes deux omoplates, se cache un tatou assez étrange d'une étoile de solomon. Pourquoi est-il là ? Tu adorais son design.



.Description Psychologique.

Toi qui sembles froid et distant, l'es-tu vraiment? Tu n'aimes pas la compagnie des gens, tu préfères être dans ton coin, seul...dans tes propres pensées. C'est ça être un introverti. Tu n'es pas le genre à parler devant un grand public. Tu détestes quand il y a trop de personnes autour de toi. Tu aimes le calme. Tu choisis les personnes à qui tu veux parler. Tu choisis les gens que tu t'intéresses. Tu es sélectif, difficile et très distingué. Tu as vécu dans un environnement très strict qu'on t'a toujours dit de ne jamais faire confiance à personne, de ne jamais montré tes vrais sentiments et de ne jamais montré quelconques faiblesses. Depuis très jeune, tu as sans cesse repoussé énormément de gens pensant qu’ils n’étaient que là pour te faire du mal. Tu es quelqu’un de craintif et très sensible. Tu es très sur la défensive et cela résulte a beaucoup de mal entendus. Tu rejette avant même de recevoir le rejet. En fait, tu as juste peur de d’attacher et ensuite souffrir pour rien. Tu penses que c’est mieux comme ça.

Tu as vécu dans un monde où pleurer était pour les filles. Les hommes c'étaient des hommes. La force du caractère, l'influence, l'intelligence, les talents et le statut ...tout ceci importe. Le reste, ce n'est que superflus. Il faut que tu sois parfait, sans faille....mais l'es-tu vraiment? Non. Tu es quelqu'un de sensible, impulsif et très susceptible. Pas comme un enfant. Comme un homme qui n’a pas le choix de suivre et qui est en guerre contre lui-même. Même si tu as appris à avoir un contrôle de soi très peaufiné, parfois tu te laisses aller malgré toi. Tu es humain et non une machine. Tu gardes tout en dedans, tu ne laisses rien sortir...tu te sens coincé dans une cage qui te retient enfermé sans jamais espérer de te libérer. Tu te sens seul dans un monde où les gens sont, pour toi, tous des stupides. Tu as commencé à agir en connard, comme une petite merde chiante, qui adore torturer pour se remonter. Tu es dans un niveau où les insultes que tu craches aux autres est pour toi salvateur. Tu hais les gens. Ta colère et ta rage t'aveuglent. Tu n'arrives jamais à te calmer. Tout t'énerve. Tu aimerais te foutre de pas mal de chose, mais tu n'y arrives pas. Tu fais beaucoup semblant, tu agis en merde, sauf que tu sais que dans le plus profond de ton âme, tu n'es pas comme ça. Tu es un gentil garçon qui est peut-être un peu trop dans sa misère. Mais cette rage…cette cruauté que tu as, plais à ton employeur. Tu es un soldat de choix, quelqu’un qui ne recule devant rien. Tu es le parfait assassin. Tu es une armée sur deux pattes, un outil de choix.

Malgré ton venin que tu aimes cracher avec fierté gratuitement et ton comportement de prince à certains moments, tu es quelqu’un de généreux quand tu veux. Même si tu ne laisses pas paraître tes vraies intentions, tes gestes te trahissent. Tu as la fâcheuse manie de tout garder en dedans parce que tu as peur qu'on rit de toi, qu'on te juge. Tu as peur du rejet, qu'on te brise le cœur. Tu détestes qu'on te trahisse, qu'on te prend pour un moins-que-rien. Tu détestes les gens trop naïf, ceux qui n’ont aucune logique quelconque. Tu sais que tu es sage, mais tu as trop de problèmes en toi pour gérer tes propres émotions. Tu ne crois pas en ton intelligence même si tu montres le contraire. Tu agis souvent contre ta propre logique parce que tu dis que quelque part tout ceci n’est qu’une illusion. Tu sais très bien c'est quoi la réalité. Tu sais très bien des choses que pas mal de ton âge ne comprends pas. Tu sais que tu es quelqu'un de bien mieux qu'une merde. C'est difficile...de se sortir d'un tourbillon de rage quand personne te comprends. Même si tu oses sortir tes visions, elles sont écrasées sur le sol. Tu n’as pas le droit d’être nu humain. Tu n’es qu’un monstre doté d’un pouvoir. À cause que tu souffres à l’intérieur, tu es souvent une girouette, tu ne sais pas ce que tu veux...tu sembles agir en gamin indécis à certains moments. Tu vis un combat de jour en jour avec toi-même et ça t'effraie. Tu te dégoûtes. Tu ne te comprends plus. Tu passes du coq à l’âne en une fraction de seconde. Oui, tu es quelqu’un doté d’un très grand contrôle de soi très puissant, mais tes sentiments sont parfois plus fort que toi-même. Humain…très humain. Nous sommes tous humains malgré nous. Toi aussi, Foresight. Même si tu détestes ça, tu n’as pas le choix. Quand tu n’as pas le choix, tu détestes. Tu es un mouton comme pas mal de gens. Tu n’as pas le choix…

Curieux, tu aimes apprendre. Courageux, tu n'as pas froid aux yeux. Aventureux, tu n'as pas peur de t'embarquer dans n'importe quoi. Tu aimes découvrir...t'amuser....tu as encore gardé tes qualités de ‘’jeunes’’. Tu d'adapte très facilement à n'importe quel environnement même si, la plupart du temps, quand il s’agit de t’intégrer dans un groupe… tu es seul dans ton coin. Tu n'as jamais peur du changement. Tu es quelqu’un qui accueille le nouveau.

Tu as cette capacité de comprendre facilement les choses d’une rapidité éclaire. Tu es très cérébrale, très logique. C’est pour cela qu’on te dit un petit génie. Stratège, tu sais très bien gérer des situations de guerres. Tu sais très bien analyser ce qui t’entour pour rendre les choses plus facilement à ton avantage. Tu es habile, rapide et très instinctif.

Tu es quelqu'un qui, une fois la barrière glaciale tombé, aime sourire et rigoler avec la personne que tu aimes. Joueur, tu aimes aussi taquiner et jouer des tours. Par contre, tu n’as pas la notion de comprendre parfois l’impact de tes actions.

Quand tu aimes quelqu'un sincèrement, tu es généreux, gentil et très présent. Mais ça, tu sais que ça n'arrivera pas toujours. Tu vas toujours te renfermé sur toi-même avec la plupart des personnes parce que tu auras peur de te laisser connaître. Tu te dis que même si tu aimes quelqu'un, cette personne ne te comprendra pas. Tu te dis que personne te comprends. Tu te penses seul au monde. Tu as de la difficulté à t'attacher parce que toi-même tu t’interdis.

Tu es quelqu'un qui n'est pas à l'aise socialement et tu penses que c'est à cause de ce handicap que les gens te détesteront. Ils ne voient pas que même derrière ton comportement chiant, tu ne le penses pas toujours. Même dans la méchanceté, tu essaies d'être gentil. Oui, il t'arrive d'être cruel, réaliste et froid, mais...tu as été élevé dans un milieu où la douceur n'est qu'une forme de faiblesse. Tu as été élevé à la dure. Les gens sont-ils trop différents, stupides et fragiles ? Tu le penses souvent. Tu n'arrives jamais à t'intégrer dans un cercle d'amis. Même si tu d'adapte à des changements, ton gros défauts c'est que tu es égoïste avec toi-même. Pourquoi ? Tu penses que personne ne va te comprendre, donc tu fermes les portes de ton âme et tu agis en envoyant chier le reste, croyant qu'ils vont te faire du mal ou bien rire de ta gueule.

La jalousie et l'envie...ce sont deux sentiments que tu vis tous les jours, malgré toi. Tu es jaloux de tes frères et de ta soeur. Tu penses que ton père fait du favoritisme parce qu’il te compare toujours à eux. Tu fais énormément d'effort, tu es un bon fiston qui travaille à s'en rendre malade, mais tu penses toujours que personne ne te vois dans ta juste valeur. Tu regardes ce que les autres as avant de regarder toi-même. Peut-être que c'est la cause que tu te détestes et que tu ne vois rien de bon en toi ? Même si tu dis souvent à haute voix que tu es la meilleure chose de ce monde, que tu dis que tu es fort...un homme, à l'intérieur, tu penses le contraire. Tu es quelqu'un qui se contredit toujours. Tu fais semblant, tu joues une comédie. En réalité, tu te caches. Oui, tu es fort. Oui, tu es quelqu'un de très endurant, qui subirais beaucoup de choses avant de tomber, mais penses-tu que ce jeu durera longtemps ? Tu essaies de t'ignorer pour ne pas te rendre fou. Ta colère...c'est ça qui te fait vivre. Tu aimes ta famille même si tu en jalouses beaucoup. Tu te sens impuissant....et tu détestes l'être. Tu aimes le pouvoir et ne pas l’avoir te rendrais amer. Tu aimes prouver que tu es quelqu'un. Tu essaies juste de trouver une balance quelque part dans toute cette merde.

Perfectionniste, tu ne fais rien de façon mal fait. Tu es quelqu’un qui prône le vite fait bien fait. Ton père t’a longtemps éduqué dans cet univers de ‘’perfection’’, alors c’est normal que tu es un homme qui fait un bon travail.

Ce que tu souhaites dans la vie c’est de trouvé toi-même et trouvé une voie que tu vas aimer. Tu essaie de grimper les échelons pour plaire à ton père…à ta famille, mais est-ce ça qui va vraiment te combler ? Non. Tu veux plus…tu veux autres choses. Mais quoi ? Tu ne le sais pas…


.Biographie.


Toi qui n'aimes pas ta situation, tu sais que tu n'as pas le choix de vivre avec les choix que ton père t'a obligé de suivre. Ce n'est pas que tu détestes ton rôle de lieutenant, c'est plutôt que tu te sens coincé dans l'obligation de suivre une voie que tu n'as pas le contrôle. Tu es né dans une famille très stricte, spéciale...et tu sais que si tu te rebelles, tu vas avoir à faire à un danger énorme. Tu ne détestes pas ta famille ni même souhaiter quelconques malheur. Ton père, même s'il te fait peur, tu l'aimes. Un homme redoutable, un homme qui t'a fait souffrir psychologiquement toute ta vie, mais qui ne mérite pas le parjure. Tu sais qu'il a essayé de bien élever ses enfants malgré sa façon de faire. Un homme qui pensait bien faire ...comme tout autres parents de ce monde. Certains pensent qu'élevé leurs enfants à la Spartiates c'est une bonne chose...incluant ton paternel. Tu as eu la vie moins dure que tes deux plus vieux frères, heureusement. Par contre, vu que tu es le seul qui a eu le malheur d'avoir eu un pouvoir, tu as reçu une éducation particulière. Ton père voulait te préparer très vite à ton entraînement SpeC parce qu'il avait peur pour toi. De plus, son obsession à vouloir montrer que sa famille est talentueuse auprès des dirigeants, il a dû te présenter au Serpentaire comme un trophée. Ta famille est réputée pour leurs escroqueries, leurs talents de tueurs à gages hors pair, de posséder plusieurs compagnies douteuses ainsi que d'avoir un nom très connu dans le monde des criminels de haut niveau. Vous êtes comme une mafia ....sans l'être officiellement. Ta famille fricote avec les hauts dirigeants depuis quelques années et, bien sûr, ça fait de toi un être qui n'a pas le choix d'être parfaite. On t'a fait une fleur en te donnant le rôle de Lieutenant parce qu'on était fier de tes talents ingénieux. Tu étais si parfait....si travaillant...si intelligent...

Mais est-ce que tu te forces trop ? Est-ce que tu es aveuglé par la peur que ton père t'inflige ? À l'intérieur de ton âme, tu es coincé et tu te sens paralysé. Même si extérieurement, tu montres un homme au redoutable courage et d'ingéniosité, à l'intérieur de toi, tu trembles, tu pleures, tu cries ta rage. Tu envies ton grand frère d'être libre ainsi que ta soeur, elle qui ne reçois que les bonnes grâces de ton paternel. Ton plus vieux frère est mort par suicide et ça, ça t'avait choqué. tu te rappelles que ça t'avais tellement traumatisé de voir son cadavre avec un trou dans la tête, que le simple fait de penser au suicide t'effraie.

Envers ton père, tu te sens comme un objet...comme un ''rien'' qu'on pouvait jeter dans la gueule du loup.  Tu n'aimes pas ça...tu veux sortir de cette misère, mais que faire ? Tu n'as pas le choix de vivre ainsi...avec tes chaînes. Depuis que tu as été marqué par ce tatouage démontrant que tu avais un pouvoir, tu as vu ta vie s'écrouler. Même à tes 6 ans, tu craignais que ça arrive quand un de tes oncles en parlait avec ton père. Au début, tu ne comprenais pas vraiment ce que cela voulait dire même si tu en avais peur, mais plus tard, ta crainte s'agrandissait de plus en plus quand ta conscience maturait. Rendu à tes 18 ans, tu as été forcé à aller au secteur 10. Tu as dû fermer la bouche, d'agir pour l'honneur de ton père. Tu n'avais pas le choix même si tu as pensé de t'enfuir en secret. Tu sais qu'avec ton pouvoir, le Serpentaire ne te lâchera jamais. Même que pour devenir Lieutenant, tu as subis un petit régimant d'entraînement spécialisé. Maintenant,  en ce rôle, tu es respecté et parfois craint. Tu démontres une image exemplaire, réassurante et plein de courage pour les plus jeunes recrue. Tu caches ton jeu, en te disant que c'est sûrement la seule chose à faire. Tu n'es qu'un mouton...et ça te déplaît. Même si tu sais que tu fais très bien ton travail et cela te valorise en un sens, tu te sens pas à l'aise. Tu sens que quelque chose manque, mais quoi ?


.Hors-Jeu.

• Pseudo ::
Aether
• Comment avez-vous découvert Bethania? ::
Je fais partis du staff
• Âge réel ::
24 ans
• Localisation ::
Québec
• Fréquence d'activité ::
Très fréquente
• Code de la charte ::
Validé par Nathaniel
• Mais encore? ::
Nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Foresight Zeynel Ashlock - Lieutenant Milice Bêta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales
» Prokofiev - Suite scythe
» PARTYSAN 2010!!!
» L'hiver est là
» Rookie Blue revient pour une troisième saison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bethania :: Fiches validées :: SpeC-